Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vu des Brosses

Michel Thibault-Vallée (Bauval). Liberté-Convivialité-Autonomie-Mémoire. Sources: Chapelle St Florent et Chalonnes 1902 Estuaire: Angers

SUICIDE

           L’idée décrire quatre ans plus tard mes souvenirs de cette dernière assemblée de rentrée au PS d’Angers en septembre 2012 me semble ce matin 28 octobre 2016 la meilleure façon de décrire le vécu de ce suicide stupide du parti le plus démocratique de notre cher pays.

            C’était la dernière pour moi, j’y étais par amitié avec des amis de huit années d’activité politique d’un retraité disponible qui trouvait là ce qu’il pensait l’optimal pour avancer vers du mieux.

             La dernière sûrement, à 70 ans sonnés et après un investissement certain pour porter François Hollande à la présidence je considérais cette activité achevée pour moi.

             Et pourtant tous les ingrédients, toutes les fioles fatales était là sur les tables autour desquelles nous étions réunis.

              Faut dire qu’en juillet l’un de nous arrivé plus tard ce soir, Joël avait été peu écouté ou pas compris ? quand il avait crié dans la presse la perte qui s’annonçait au bas de sa feuille de paye pour septembre ou octobre… Le copain plombier dont j’ai parlé plusieurs fois depuis avait détecté une mine anti-personnel planqué par le président sorti (la dé-cotisation des heures sup) et j’ai conservé les arguments que Serge le futur député frondeur me servirait quelques jours plus tard pour « justifier » cette première erreur majeure de la nouvelle majorité…

               Mon voisin de table David (un jeune et brillant économiste atterré) me surpris beaucoup mais réjouit semble-t-il une partie de l’assistance quand il expliqua qu’une dette ce n’était pas bien grave et que s’asseoir dessus était très confortable…je crois lui avoir fait comprendre ma « profonde considération » sidérée !

               Un autre souvenir me reste bien prémonitoire. Au cours du tour de table et en pensant à Joël, dans mes quelques mots improvisés je précisai que pour moi « l’important était de ne pas désespérer Ouistreham » Suite au regard interrogatif de Frédéric, je reprécisai ma référence au livre de Florence Aubenas paru au printemps 2010 et il me fit un signe de compréhension. En conclusion d’une triste manœuvre qui était déjà en marche depuis plusieurs mois, Frédéric un excellent candidat ne sera pas élu maire d’Angers en 2014.

               La Fronde, l’irresponsabilité économique, l’ouvrier non écouté, la crainte démocratique oui, tous les ingrédients étaient là, ajoutons-y ce maelström médiatique déjà lancé par « les pigeons » et qui s’amplifiera de toute cette meute plumitive…

               En fin de compte 50 mois plus tard, pas étonnant cette arrivée en réanimation où en est ce cher Parti.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article